Chemviron offre un ensemble de solutions pour le traitement de l’eau potable, grâce à un réseau de service global.
Ces services peuvent être utilisés seuls ou combinés pour rencontrer vos besoins et des objectifs de traitement qui satisfont les standards réglementaires de manière économique.

Eau potable municipale et industrielle

Chemviron est le plus grand fournisseur de charbon actif en grain pour l’industrie de l’eau.  L’entreprise a été pionnière dans le développement de son utilisation en Europe.  La gamme de charbons actifs FILTRASORB®  est installée depuis plus de 40 ans sur des sites de traitement des eaux municipales : plus de 220 000 m³ ont été fournis à plus de 1 000 sites à travers le monde.

Le traitement de l’eau potable

Le groupe Calgon Carbon, y inclus Chemviron en Europe, est un leader dans la fourniture de charbon actif à l’industrie de l’eau potable, fournissant plus de 100,000 m3 par an pour cette application essentielle.

Charbon actif en grain (CAG) dans la production d’eau potable

Le charbon actif en grain peut être utilisé dans des procédés de filtration rapide utilisant des filtres à gravité, de filtration lente utilisant des filtres à sable sandwich où encore dans des adsorbeurs mobiles ou fixes.

Granular Activated Carbon in Potable Water Production

La filtration au moyen de charbon actif en grain (CAG) est une étape très répandue dans les filières de production d’eau potable à partir des eaux souterraines ou de surface. L’affinage de l’eau au moyen de CAG améliore la qualité en éliminant:

  • Les composés à l’origine des goûts et des odeurs (composés la géosmine ou le MIB)
  • Les pesticides et sous-produits de pesticides
  • La couleur
  • Les trihalométhanes et autres sous-produits de désinfection
  • Les toxines algales
  • Les hydrocarbures chlorés et autres composés organiques volatils (COV)
  • Les perturbateurs endocriniens et les nombreux micropolluants xénobiotiques
  • Les résidus médicamenteux et les résidus de tous nos produits du quotidien (produit d'entretien et d'hygiène)

Les polluants organiques de l’eau sont par nature très variés allant de micropolluants tels que des pesticides aux substances organiques naturelles. Le traitement de l’eau potable nécessite alors l’utilisation d’un charbon actif en grain dont la structure poreuse permet l’adsorption de cette large gamme de composés. Le charbon actif en grain (CAG) doit posséder un nombre de pores suffisants afin que les molécules puissent être transportées vers les sites d’adsorption. La capacité d’adsorption pour les applications en eau potable est très difficile à quantifier par une évaluation en laboratoire. Les paramètres tels que l’indice d’iode permettent de fournir une indication sur la porosité du charbon, mais n’estime en aucun cas la performance du charbon pour les applications en eau potable. Par exemple, le FILTRASORB® 200 a une capacité plus grande que le FILTRASORB® 400 en matière d’abattement des composés chlorés présents dans les eaux souterraines bien qu’il soit moins actif. L’évaluation des performances du charbon actif en grain se fait idéalement au moyen d’installations pilotes directement sur site. Si aucun pilote ne peut être mis en place sur site, un dimensionnement adapté pourra être proposé en se basant à la fois sur l’expérience et des références sur des traitements similaires.

La structure de pores du charbon dépend de sa matière première et de son activation. Par exemple, les charbons actifs produits à base de coques de noix de coco ont peu de pores de transport. Malgré leur grande capacité d’adsorption, ceux-ci ne conviennent pas pour le traitement de l’eau potable. En revanche, les charbons actifs en grain de type Filtrasorb produits à partir de houille ont une bonne distribution de pores permettant ainsi la diffusion rapide des contaminants de l’eau potable au cœur du grain de charbon actif pour y être adsorbés.

L’excellente capacité d’adsorption du FILTRASORB® 200 permet d’éliminer certains composés organiques spécifiques présents en faibles concentrations. De plus, ces charbons conviennent aussi pour l’élimination des goûts et odeurs.

Les charbons FILTRASORB® 300, 400 et TL830 ont une structure poreuse et un grand nombre de pores de transport permettant au charbon actif en grain d’adsorber une large gamme de composés organiques, de matières organiques naturelles et de micropolluants spécifiques.

Les charbons de type FILTRASORB® ont une densité élevée et par conséquent, une capacité plus grande par unité de volume. De ce fait, les grains ne flottent pas ce qui minimise la perte du charbon actif en grain.

Le charbon actif en grain dans les applications en eau potable doit avoir une grande résistance mécanique pour résister aux différents :

  • Contre-lavages
  • Brassages à l’air
  • Réactivations
  • Manipulations et transports

Si le charbon actif n’est pas suffisamment résistant, cela peut provoquer d’une part des pertes d’exploitation et d’autre part, la production de fines particules de charbon dans le filtre pouvant entraîner par la suite une perte de charge élevée. Les charbons FILTRASORB® possèdent d’excellentes propriétés mécaniques qui rendent généralement négligeable les pertes d’exploitation.

Les charbons FILTRASORB® font partie de la gamme universellement reconnue de charbons actifs en grain, ils sont présents dans plus de 1000 usines de traitement des eaux en Europe, aux Etats Unis et en Asie. Les charbons FILTRASORB® sont produits par activation à la vapeur de houille bitumineuse soigneusement sélectionnée puis pulvérisée et agglomérée.

Chemviron a été l’un des pionniers du développement du CAG dans le traitement de l'eau potable. Présent de la première application en substitution du sable pour l'élimination des goûts et odeurs jusqu'aux plus récents développements tels que le filtre sandwich, Chemviron Carbon a aussi été à l'origine de la promotion de centres de réactivation pour assurer l'ensemble du cycle de vie du produit. Une fois que le charbon actif est saturé ou que l’objectif de traitement est atteint, il est possible de le recycler par réactivation thermique afin que ce charbon soit réutilisé dans les stations de traitement d'eau.

Le charbon actif en poudre (CAP) dans la production d'eau potable

Le charbon actif en poudre est utilisé dans la production de l'eau potable pour traiter les problèmes ponctuels ou bien récurrents. Chemviron développe une gamme de produits, PULSORB®, ayant des caractéristiques d'adsorption similaires à celles des CAG de type FILTRASORB®. Ces poudres sont fabriquées à partir de houille bitumineuse, elles sont disponibles en big bags, en sacs ou en vrac.

L'application de charbon actif en poudre en combinaison avec les membranes d'ultrafiltration est récemment devenue une alternative pour l'élimination de composés organiques dans l'eau potable. Cette combinaison de procédés intègre l'intérêt de l'adsorption sur charbon actif en poudre aux propriétés des membranes. Chemviron développe des produits aux caractéristiques particulières pour ce type d’application.

Traitement de l'eau domestique

Chemviron développe une gamme de charbons actifs spéciaux produits à partir de houille ou de noix de coco et imprégnés à l’argent. Placés dans des filtres, ces charbons actifs sont utilisés pour le traitement de l’eau au point d’utilisation ou au point d’entrée. L’imprégnation à l’argent est une méthode sûre et efficace pour prévenir et contrôler la croissance bactérienne.

AQUACARB™ AGC est un charbon actif de très grande qualité imprégné à l’argent, utilisé dans les applications de traitement des eaux pour ses propriétés bactériostatiques. Il est conçu à partir d’un support à base de noix de coco, imprégné puis recuit avec l’argent selon un procédé unique développé par Chemviron. Cette méthode permet de fournir un charbon actif de grande qualité qui inhibe la croissance bactérienne à la surface du charbon. Le charbon actif ne requiert alors pas d’étape de stérilisation ou diminue la fréquence de ce traitement.

AQUACARB™ AGC est idéal aux points d’utilisation, carafes et robinets pour limiter le développement des bactéries. Il est utilisé dans l’industrie des boissons, les brasseries et dans l’industrie alimentaire pour les mêmes raisons.

L’argent est fixé chimiquement sur l’AQUACARB™ AGC par le procédé unique de Chemviron. Cette méthode permet de contenir la fuite d’argent dans l’eau à un niveau inférieur aux limites indiquées par l’EPA « Drinking Water », et de conserver une action bactériostatique maximum et une durée de vie étendue.